INFOGESTION

Espace de discussion étudiants
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LISEZ CECI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stania B
Invité



MessageSujet: LISEZ CECI   Jeu 22 Juin - 10:00

.


À propos des différents types de requêtes (ADP) Aide
Assistance > Access 2003 > Projets Access > Requêtes > Tâches de requête de base

Afficher tout
Masquer tout
Remarque Les informations contenues dans cette rubrique s'appliquent uniquement à un projet Microsoft Access (.adp).

Une requête est une demande de recherche spécifique pour récupérer, créer, modifier ou supprimer des données dans une base de données. Il existe deux types de requêtes de base :

Une requête Sélection est une requête qui récupère des données pour les afficher à l’aide d’une instruction SQL SELECT.

Une requête Action est une procédure stockée qui insère, modifie ou supprime des données, à l’aide des instructions SQL INSERT, UPDATE et DELETE.

Vues

Utilisation des vues

Stockage Les vues sont stockées dans la structure de la base de données. Lorsque vous créez une base de données, vous pouvez inclure des vues dans sa structure pour les raisons suivantes :

Certains sous-ensembles de données sont intéressants pour de nombreux utilisateurs. Étant donné que chaque vue est stockée dans la base de données, elle établit un sous-ensemble de données particulier qui peut être utilisé par n’importe quel utilisateur de base de données.
Les vues peuvent masquer les tables de base de données. Vous pouvez désactiver tous les accès utilisateur aux tables de base de données, ce qui oblige les utilisateurs à manipuler les données uniquement à travers des vues. Une telle approche permet de protéger les utilisateurs et les applications contre certaines modifications de base de données. Par exemple, vous pouvez créer une vue appelée « Ventes du mois en cours ». Le premier de chaque mois, vous pouvez modifier la définition de la vue en conséquence. Sans ce type de vue, les utilisateurs doivent réécrire leurs requêtes tous les mois pour sélectionner les lignes des ventes correspondant au mois approprié.
Tri des résultats Vous pouvez trier une vue, mais uniquement si cette vue inclut la clause TOP.

Génération d’un plan de requête Un plan de requête est une stratégie interne grâce à laquelle un serveur de base de données essaie de créer rapidement des ensembles de résultats. Un serveur de base de données peut établir un plan de requête pour une vue dès que cette vue est enregistrée.

Utilisation des vues indexées et de la liaison de schéma.

Vues indexées et liaison de schéma

Les vues indexées sont des vues dont les résultats sont persistants dans la base de données et qui sont indexées pour un accès rapide. Les vues indexées sont prises en charge lorsque votre projet Microsoft Access (projet Microsoft Access : fichier Access qui établit une connexion à une base de données Microsoft SQL Server et qui sert à créer des applications client-serveur. Un fichier de projet ne contient aucune données ni aucun objet basé sur la création de données telles que des tables ou des vues.) est connecté à Microsoft SQL Server 2000 Enterprise Edition ou SQL Server 2000 Developer Edition, mais elles ne sont pas prises en charge dans Microsoft SQL Server 2000 Desktop Edition. Les vues indexées sont utilisées de manière optimale lorsque les données sont en lecture seule (par exemple, dans le cas d’un système d’aide à la décision), les requêtes de la vue indexée ne comprennent pas de regroupements ou de jointures, et les définitions de schéma de la table de base de données de la vue indexée ne sont pas censées changer. Pour plus d'informations sur les vues indexées, consultez la documentation de SQL Server.

Comme pour les autres vues, les vues indexées dépendent des tables de base de données pour leurs données. Une telle dépendance signifie que si vous modifiez une table de base de données participant à une vue indexée, cette vue indexée peut cesser d’être valide. Par exemple, le fait de renommer une colonne qui participe à une vue rend cette vue non valide. Pour éviter ce type de problèmes, SQL Server prend en charge la création de vues avec « liaison de schéma ». La liaison de schéma interdit toute modification de table ou de colonne qui rendrait la vue non valide. Toute vue indexée créée à l’aide du Générateur de requêtes reçoit une liaison de schéma, car SQL Server nécessite que les vues indexées possèdent une liaison de schéma. La liaison de schéma n’interdit pas de modifier la vue ; elle signifie que vous ne pouvez pas modifier les tables ou les vues sous-jacentes d’une manière qui affecterait l’ensemble des résultats de la vue.

Conséquences de la modification d’une table ou d’une colonne de base de données.

À l’aide du Concepteur de table ou du Concepteur de base de données, vous pouvez tenter de modifier une table ou une colonne de base de données participant à une vue définie avec une liaison de schéma. Si votre tentative de modification risque de rendre la vue non valide, le Concepteur vous prévient et vous demande si vous souhaitez continuer. Si vous choisissez de continuer, les événements suivants se produisent :

Vos modifications de la table de base de données sont appliquées.
Toutes les vues qui dépendent des vues de la table de base de données sont modifiées de telle sorte que la « liaison de schéma » est supprimée. Par conséquent, les modifications ultérieures de la table de base de données ont lieu sans avertissement.
Si les vues dépendantes sont indexées, les index sont supprimés.
Le Concepteur de table et le Concepteur de base de données vous avertissent avant toute modification d'une table de base de données, à condition que cette table de base de données participe à une vue avec liaison de schéma et que votre modification représente l'une des actions suivantes

Supprimer la table de base de données
Renommer la table de base de données
Recréer la table de base de données
Supprimer une colonne de la table de base de données, alors que cette colonne est contenue dans la vue
Renommer une colonne de la table de base de données, alors que cette colonne est contenue dans la vue
Procédures stockées

Les procédures stockées peuvent faciliter grandement la gestion de votre base de données et l’affichage des informations relatives à cette base de données et à ses utilisateurs. Les procédures stockées sont un ensemble précompilé d’instructions SQL et d’instructions de flux de contrôle facultatives stockées sous un nom et traitées comme une unité. Les procédures stockées sont stockées dans une base de données ; elles peuvent être exécutées à l’aide d’un seul appel d’une application ; elles autorisent les variables déclarées utilisateur, l’exécution conditionnelle et d’autres puissantes fonctionnalités de programmation.

Les procédures stockées peuvent contenir un flux de programme, une logique et des requêtes en rapport avec la base de données. Ils peuvent accepter des paramètres, des paramètres de sortie, renvoyer des ensembles de résultats uniques ou multiples, et renvoyer des valeurs.

Vous pouvez utiliser les procédures stockées pour toutes les tâches où vous utilisez des instructions SQL, avec les avantages suivants :

Vous pouvez exécuter une série d’instructions SQL dans une seule procédure stockée.
Vous pouvez faire référence à d’autres procédures stockées à partir de votre procédure stockée, ce qui peut simplifier toute une série d’instructions complexes.
La procédure stockée est compilée sur le serveur lors de sa création, ainsi, elle s'exécute plus vite que des instructions SQL individuelles.
Une procédure stockée à une seule instruction ne contient qu’une seule instruction SQL SELECT. Vous pouvez la créer ou la modifier graphiquement dans le Générateur de requêtes, et définir des propriétés étendues (à l’exception des propriétés de colonne).

Une procédure stockée à plusieurs instructions contient plusieurs instructions SQL. Vous pouvez la créer ou la modifier dans l’Éditeur de texte SQL. Vous pouvez même modifier graphiquement une instruction SQL SELECT dans une procédure stockée à plusieurs instructions à l’aide du Générateur de requêtes. Cependant, vous ne pouvez pas définir de propriétés étendues.

Fonctions utilisateur

Lorsque votre projet Microsoft Access est connecté à une base de données Microsoft SQL Server 2000, vous pouvez créer et utiliser des fonctions utilisateur. L’exemple suivant affiche la fonction utilisateur ListCust qui accepte un paramètre nommé, renvoie une table, et est utilisée dans la clause FROM d’une instruction SELECT.

SELECT * FROM ListCust(@[Enter a Name])
Revenir en haut Aller en bas
 
LISEZ CECI
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous aimeriez obtenir "La Croix du Pardon" ? Lisez ceci...
» Vous désirez connaître des nuits paisibles et bien dormir ? Lisez ceci...
» Pourquoi le diable hait tant la Sainte Vierge ? Lisez ceci...
» On se moque de vous quand vous parlez de Jésus ? Lisez ceci...
» Vous aimeriez intégrer ou revenir à l'Église Catholique ? Lisez ceci...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
INFOGESTION :: INFOGESTION-
Sauter vers: